Jessica a été une de nos premières lectrices sur Point Local, elle nous a décelé quelques fautes d’orthographe et nous a partagé des astuces, voici son témoignage qui concerne la lecture et l’habillement. L’équipe Point Local

Je choisis de partager deux astuces pour une famille de cinq aimant les livres et les vêtements pour éviter les déchets, l’accumulation inutile et favoriser la réutilisation.

Pour cela, nous achetons et vendons nos vêtements et accessoires sur Percentil et nous achetons et vendons nos livres, DVD et jeux vidéo sur momox (appli sur mon smartphone).

Percentil

Le principe de vente pour Percentil est de commander un sac sur leur site internet. Il convient de remplir le sac de vêtements et accessoires au maximum pour éviter un voyage incomplet. Une fois le sac rempli, vous le déposez dans un point relais et il est envoyé à l’entreprise aux frais de l’entreprise. L’entreprise fait le tri des produits reçus, soit elle vous renvoie les invendables, soit elle les envoie à des ONG, selon votre choix lors de votre inscription. La somme de vente peut soit vous être reversée moyennant des frais, soit vous la réutilisez sur le site pour acheter d’autres vêtements et accessoires.

Percentil est une friperie 2.0, tu peux découvrir ou redécouvrir notre article sur les friperies ! L’équipe Point Local

Momox

Le principe de vente sur momox, avec l’appli sur le smartphone est très simple. Vous scannez vos produits, et le site vous annonce le prix d’achat du produit en direct. Une fois les produits enregistrés, vous les mettez en carton et vous les déposez dans un point relais après avoir imprimé l’étiquette d’envoi. L’entreprise fera le tri des produits et enverra les invendables à des associations. L’argent est reversé au vendeur après le contrôle.

momox

Des applis qui ressemblent à des vides greniers virtuels…

Le principe de ces sites est le même que les vide greniers, mais en utilisant les nouvelles technologies. Personnellement, j’aime beaucoup faire des vides greniers mais j’aime aussi ces sites à la mauvaise saison et pour les invendus des vides greniers…