Chercher
Ajouter un lieu
Connexion
Fausse pub Intermarché

Intermarché lance une fausse pub pour interpeller les français

Intermarché a lancé le 29/08/2017 une nouvelle campagne de publicité

Avant de discuter sur le sujet voici la campagne en image.

 

Très clairement cette fausse campagne est totalement volontaire de la part d’Intermarché. En effet lors d’une campagne d’affichage il y a de nombreuses étapes à passer et de nombreuses personnes ont vu cette campagne. La faute aurait été repérée rapidement. Les consommateurs sont rapidement tombés dans le panneau comme on peut le voir dans les tweets ci-dessous.

La vraie campagne d’Intermarché

Rapidement, Intermarché dévoile la supercherie. Non ils ne se sont pas trompés. Par contre les nouvelles générations ne seraient pas aux faits des légumes qu’ils sont amenés à consommer tous les jours. Ils ont donc publié une vidéo pour présenter ces faits. Donc Intermarché nous montre à  travers cette vidéo que les enfants ont du mal à distinguer les légumes. Et qu’ils vont accompagner les écoles primaires à éduquer les enfants à mieux reconnaître les légumes. Pour cela, une application Intermarché a été créée pour aider les écoles et des paniers de légumes Intermarché seront proposés.

Mon point de vue sur cette campagne Intermarché

La campagne est très intelligente dans sa construction. Faire semblant de se tromper fonctionnement très souvent. Surtout quand tu es une telle marque comme Intermarché. Vouloir éduquer les enfants aux légumes est également une très bonne chose. Leur faire prendre conscience de ce qu’ils consomment en leur expliquant ce que cela est et d’où cela provient est selon moi une excellente chose.

Malgré cela cette campagne me fait tiquer !

Est-ce le rôle d’Intermarché d’éduquer les enfants ? N’existe-t-il pas un risque pour que les enfants associent les légumes à Intermarché ? Que l’Éducation  Nationale décide que l’on doit mieux éduquer les enfants sur le sujets des légumes et de l’alimentation en règle générale est une très bonne chose. Qui selon moi est indispensable pour le futur de ces enfants et de notre pays également. Par contre avoir comme unique partenaire un leader de la grande distribution est pour moi une erreur. C’était l’occasion pour relier les enfants avec les producteurs ! Mettre en place un grand plan pour d’une part mettre en avant les personnes grâce à qui nous pouvons manger tous les jours et de la même manière éduquer les enfants sur la provenance de leur alimentation. D’où cela provient et quel travail cela demande avant d’arriver dans nos assiettes. Ma crainte est que les enfants qui enregistrent tout très facilement à cet âge-là face l’association d’Intermarché avec le bien manger et les bons légumes. Dans ce partenariat, il faudra vérifier, j’ai peur que l’image d’Intermarché soit trop présente et que les enfants l’associent au bien manger.

Ton avis m’intéresse ! 🙂

Alors peut-être que je me fais des films tout seul, j’utilise la rubrique billets d’humeurs, pour avoir également ton avis sur la question et voir si c’est moi qui fabule ou si mon avis est partagé. En gros plusieurs questions :
  • Que penses-tu de cette campagne ?
  • Que penses-tu du fait qu’Intermarché soit l’éducateur des enfants sur la découverte et la connaissance des légumes ?
J’attends tes réponses en commentaire ! 🙂

Commentaires - 2

Dora

Dora

Hello,

Je suis d’accord avec toi sur le principe. Mais tout comme la télévision n’est pas la seule source d’information ou l’école la seule source d’enseignement, je pense que c’est aux parents d’apprendre aussi à leur enfants que les supermarchés ne sont pas la seule source d’approvisionnement des légumes. Ils sont la première passerelle entre l’enfant et son assiette, donc à nous en tant que parents, oncles /tantes, parrains/marraines et grands parents de leur apprendre d’où viennent les légumes. Et les saisons. Car il est à craindre qu’une association aussi simple que legume = Intermarché soit la porte ouverte aux tomates en hiver parce que chez Intermarché elles sont en promo toute l’année…

août 30, 2017 2:31
Pierre

Pierre

Coucou

Je suis totalement d’accord avec toi. Ma crainte est que c’est dans le cadre de l’école. Et l’école a une certaine autorité naturelle sur les enfants. Par exemple, j’ai découvert le tri en primaire et je l’ai “imposé” à mes parents derrière. Donc par exemple pour des familles peu aux faits, ou peu éduqués sur le sujet le risque est que les enfants les incitent à faire leurs courses à Intermarché. Alors que si un réel plan est mis en place pour mettre en avant les différents producteurs locaux, ce même effet serait à mon sens vertueux.

Bien entendu, l’éducation de l’entourage est également important, mais l’autorité naturelle de l’école est ma crainte. A cet âge-là en plus je ne suis pas sûr que les enfants aient le recul nécessaire.

août 30, 2017 3:36

Ajouter un commentaire

Votre email est en sécurité avec nous

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ConnexionPoint Local

Vous allez recevoir par mail la confirmation de votre inscription.

Générer un nouveau mot de passe