Pourquoi consommer autrement ?

Accueil » Pourquoi consommer autrement ?

Pourquoi éviter de consommer dans les grandes surfaces ?

Les grandes surfaces, d’une paire de chaussures à la baguette, sont des lieux quasiment indispensables dans notre vie de tous les jours. « C’est pratique, il y a tout, et c’est pas cher ». Revenons sur ces trois idées.

C’est pratique

Les grandes surfaces sont devenus des éléments du paysage, il y en a partout, ce qui a étouffé et continue à étouffer le (petit) commerce de proximité ainsi que les producteurs. Dans la rubrique quelques livres, le grand A, BD de Xavier Bétaucourt et Jean-Luc Loyer, est une lecture intéressante sur ce sujet.

Mais au final, pouvoir tout trouver facilement dans quelques commerces à côté de chez soi est tout aussi pratique que de devoir prendre sa voiture.

Il y a tout

Des slips, des légumes cueillis avant maturité, de l’eau de javel, la variété de produits est énorme. Ayant été caissière, un été, je me surprenais quelque fois, « ah tiens y a ça! ». Cette variété n’est pas un soucis en soi. Cependant, cela nécessite une grosse logistique qui demande à cueillir les fruits et légumes avant maturité, d’avoir des produits même si ça n’est pas la bonne saison, d’avoir des biens de consommation pour la très grosse majorité produit dans des pays ayant des droits salariaux et des réglementations environnementales très basses.

C’est aussi au consommateur de revoir sa façon de consommer. En effet acheter des fraises au mois de décembre devrait être une hérésie pour tout le monde.

C’est pas cher

Le pas cher correspond au prix tiré par le bas. Un exemple d’actualité est le lait… Les pubs et les promos incitent à la consommation de produits sans pour autant qu’on en ait le besoin. Cela ajoute des euros à la note des courses.

Généralement la course au « pas cher » est surtout dommageable pour la qualité des produits et pour la santé financière des producteurs. Ils sont les premiers à devoir se serrer la ceinture pour répondre à la demande de plus en plus gourmande des grandes surfaces.

En consommant autrement, tu peux redonner une autonomie aux producteurs. Ils pourront produire des produits de meilleurs qualités à un prix juste, qui pour toi ne sera pas forcément plus cher.

Pour autant, consommer local, bio et vrac ne veut pas dire dépenser plus. C’est généralement même l’inverse ! Tu consommes moins de produits finis, plus de produits locaux et de saisons, ce qui coûte le moins cher à produire et de meilleurs qualités. Au final tout le monde est gagnant !

« Nous n’héritons pas de la Terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants. » Antoine de Saint-Exupéry

Trouve un commerçant ou un producteur proche de chez toi !
En consommant autrement on favorise l'économie locale

Pour faire fonctionner l’économie locale

Il est important de savoir d'où viennent les produits

Pour savoir d’où viennent les produits

Pour pouvoir vivre plus sainement

Pour vivre plus sainement

Pour la santé de notre planète

Pour le bien de notre planète

Découvre nos articles t’expliquant pourquoi il est important de ne plus consommer dans les grandes surfaces.

Deux ans de vie (presque) zéro déchet

Par | 21 novembre 2017|

Constance, élue de la Ville d'Angers, nous l'avons rencontré grâce au sein du collectif Zéro Déchet d'Angers. Nous sommes tombés récemment sur un de ses posts sur Facebook où elle témoignait de ses 2 [...]

L’atelier de Lexie – Faites-le vous-même !

Par | 14 novembre 2017|

Lexie, nous avait contacté via un commentaire dans un article précédent, on lui avait donc proposé de venir témoigner pour nous expliquer son blog et pourquoi elle s'était lancée dans le fait-maison. Merci Lexie, [...]

Se nourrir en évitant le gaspillage alimentaire avec Pagachey

Par | 7 novembre 2017|

Pagachey nous a contacté car ils trouvaient que nous avions des idées communes. En effet lutter contre le gaspillage alimentaire est un sujet qui nous tient à cœur. Nous sommes content de pouvoir accueillir [...]

Claire, la bascule vers le zéro déchet

Par | 31 octobre 2017|

Claire a décidé de témoigner sur sa bascule vers le zéro déchet. Nous te laissons découvrir les différentes étapes de son évolution. On est très content d'accueillir son témoignage surtout qu'une petite référence concernant [...]

Moi, consommatrice lambda et ma longue route vers le « Moksha » vert : bilan de début de parcours

Par | 24 octobre 2017|

Bonjour à tous, Le temps passe, les vacances sont terminées, cela fait 10 mois que j’ai entamé ma longue transition. Il est donc temps de dresser un petit bilan de ce début de parcours. [...]